ce n’est qu’un début


regards croisés entre une musicienne chercheuse et un architecte
sharon kanach / emmanuel delabranche

le pavillon philips expo 1958
le corbusier architecte / iannis xenakis collaborateur / edgar varèse compositeur

les formes gauches comme éléments nouveaux de l’architecture moderne
les formes gauches comme compléments du plan et de la droite
les formes gauches comme l’expression même de la résistance à la gravité

la continuité des formes comme l’opposition à la structure primaire des constructions
la continuité des formes comme la disparition des cinq points de l’architecture
la continuité des formes comme un retour au coquillage ramassé sur la plage

les mathématiques comme fondements
la plastique comme fondements
l’industrie comme fondements

la forme au service de la surface d’évolution du public
la forme au service de l’auditorium-électroacoustique
la forme au service de la lumière en couleurs et des projections

le poème électronique comme synthèse entre les arts et la technique
le poème électronique comme une réalité d’aujourd’hui tournée vers demain
le poème électronique comme début


conférence maison de l’université à mont-saint-aignan le mardi 13 novembre à 18:30



retour haut de page

écrit ou proposé par : Emmanuel Delabranche
Licence Creative Commons (site sous licence Creative Commons BY-NC-SA)
1ère mise en ligne et dernière modification le 20 octobre 2018.